Economie et finances

Dans quelle mesure la qualité d’impression impacte sur une banderole de publicité ?

Dans quelle mesure la qualité d’impression impacte sur une banderole de publicité ?
Notez cet article

La bâche est reconnue comme étant un support imparable pour communiquer autour d’un produit, un service ou un événement. En effet, elle offre une large visibilité et permet d’afficher un visuel dans de très bonnes conditions. L’efficacité de ce type de support est cependant conditionnée par la qualité d’impression qui ne doit comporter aucun défaut. Il y va de l’image de marque de l’annonceur qui ne doit laisser passer des imperfections.

Les caractéristiques de la banderole publicitaire sur bâche

Le principal avantage d’imprimer une banderole de publicité sur bâche est le fait qu’il s’agit d’un produit pouvant atteindre une infinité de dimensions, de l’A4 à des dizaines de mètres carrés. Elle est particulièrement adaptée aux manifestations de grande affluence, mais également aux espaces plus réduits comme un lieu de vente.

On distingue principalement trois matières pour l’impression d’une banderole de publicité sur bâche. La bâche standard 450g/m2 pour un usage extérieur sans risque de feu, la bâche micro-perforée ignifugée pour un usage extérieur dans un lieu exposé au vent et la bâche plein ignifugée pour un usage intérieur en présence d’éléments inflammables.

Quel type d’impression pour quel type de banderole publicitaire ?

L’impression d’une banderole publicitaire sur bâche nécessite des encres spéciales qui permettent d’obtenir une qualité haute définition. Il s’agit d’une reproduction très fidèle d’une image ou d’une photo. Ces encres permettent au support de résister à la chaleur, aux rayons ultraviolets, à l’humidité et au gel. La durée de vie est d’une dizaine d’année en intérieur et entre trois et cinq ans en extérieur.

Pour pouvoir imprimer des bâches publicitaires de qualité, les professionnels utilisent des imprimantes numériques pouvant sortir des produits de largeur allant jusqu’à 5 m. Une attention particulière doit être portée sur les parties soudées où un mauvais cadrage risque de déformer le visuel. Il est également important de veiller à ce que les contours des images ne se superposent pas entre eux.

Pour les banderoles de petites dimensions, la qualité d’impression doit être maximale, car ces banderoles sont destinées à être vues de prêt. Un détail est vite repéré, il faut donc procéder à validation de la maquette et à une inspection minutieuse du produit fini.

Enfin, pour les banderoles recto-verso, l’encre utilisée pour l’impression doit être suffisamment couvrante pour éviter la superposition des visuels sur les deux faces du support. Un test en conditions d’utilisation réelle est recommandé, avec un éclairage et une exposition optimaux.

Related posts

Société de déménagements et garde meubles à Lausanne

Comment faire des économies sur l’assurance de sa voiture ?

Les principes de l’agencement de magasin de boulangerie

Leave a Comment