Voyages / Tourisme

Recevez facilement votre indemnité après un vol décalé !

Recevez facilement votre indemnité après un vol décalé !
Notez cet article

Avez-vous eu affaire à un vol décalé au cours de ces dernières années ? Si vous n’avez pas encore entendu parler du remboursement en cas de retard, d’annulation ou de vol surbooké, sachez que ce droit est désormais protégé par la loi européenne EU 261/2004 et la Convention de Montréal. Nous vous aidons à réclamer vos droits.

Quelques informations importantes à savoir à propos du dédommagement

• Les indemnités avion décalé se calculent en fonction des kilomètres parcourus, des heures de retard et de la destination.
• Le vol est considéré comme décalé seulement s’il dépasse les 3 heures après l’heure d’arrivée déterminée à l’avance par la compagnie aérienne. À noter que l’heure d’atterrissage sur la destination n’est pas l’heure d’arrivée, celle-ci correspond uniquement à l’heure d’ouverture des portes de l’avion pour la descente des voyageurs.
• Si le départ est au sein du pays membre de l’Union Européenne, chaque contrainte concernant le vol sera réglée, selon le contenu de la règlementation. Cependant, si le problème survient au moment de l’arrivée dans l’UE, la loi s’applique sur les compagnies européennes.
• Un vol en retard est un vol qui arrive au-delà de 3 heures à la destination finale, non un vol qui part tardivement.

Comment s’assurer de l’obtention du remboursement en cas de vol décalé ?

95 % des voyageurs ont tenté de réclamer leurs droits à travers des indemnités de retard. Malheureusement, les compagnies aériennes traînent les demandes voire inventent des raisons de refus d’indemnisation. Sans oublier les avocats qui ne travaillent pas dans l’avantage des voyageurs.

Mais nous nous engageons à aider les passagers victimes de vol annulé, retardé ou surbooké dans la réclamation du remboursement, selon les règlementations, grâce à notre connaissance sans faille en termes de jurisprudence. Nous vous invitons à nous fournir les pièces justificatives suivantes :

• L’attestation de réservation ;
• Les cartes d’embarquement ;
• Le billet électronique ;
• Les différentes factures d’hôtel, de transport ;
• Les preuves de retard octroyées par la compagnie ;
• Les talons des bagages ;
• La preuve de paiement de votre billet d’avion.

Après réception de votre dossier, nous entamons les démarches pour la réclamation de vos droits. Néanmoins, il vous faudra être patient(e), car les procédures peuvent durer entre 1 à 18 mois, en fonction du sérieux de la compagnie aérienne.

Dans tous les cas, nous vous proposons une prestation sans engagement. Ainsi, aucun frais ne vous est demandé. Nous ne retirons notre commission de 25 % que lorsque la compagnie vous a indemnisé.

Related posts

Préparez votre séjour en Ardèche

Comment passer des vacances de prestige sans trop dépenser ?

Le Morbihan : un lieu idéal pour un voyage gastronomique