Enseignement et formation Informatique et Internet

Le tableau blanc interactif

Le tableau blanc interactif
Notez cet article

Il est rare de retrouver aujourd’hui un tableau noir sur lequel écrire avec une craie. En effet, le tableau blanc à feutre effaçable ou encore le tableau blanc ou à écran interactif ont pris sa place dans les établissements d’enseignement. En plus d’être pratiques, ces derniers offrent de nombreux avantages tout en répondant aux besoins des méthodes d’éducation modernes.

Comment fonctionne le tableau blanc interactif ?

Dans le secteur de l’éducation, l’arrivée des technologies numériques a favorisé l’utilisation du tableau interactif, que ce soit au sein des établissements d’enseignement supérieur ou dans les collèges, les écoles et les lycées.

Comprenant un stylet interactif et un capteur, le dispositif permet d’interagir sur une surface de projection comme un tableau blanc ou autre support offrant la possibilité à un ordinateur et un vidéoprojecteur d’interagir.

La surface de projection peut devenir interactive ou tactile grâce au capteur qui y est posé. Procéder directement à des modifications ou à des annotations sur l’image affichée devient possible et les changements apportés depuis l’ordinateur peuvent être vus en temps réel, c’est-à-dire qu’il est possible d’intervenir des deux côtés.

Les tableaux interactifs à utilisation pédagogique

Il existe deux versions du TBI (tableau blanc interactif) : le tableau blanc interactif fixe et le tableau blanc interactif mobile. Les deux présentent chacun leurs avantages avec peu d’inconvénients.

La surface de projection intègre déjà les capteurs sur le TBI fixe. Ils sont placés, généralement, au niveau du cadre entourant l’écran. L’utilisation d’un stylet n’est pas obligatoirement nécessaire sur certains modèles tactiles et multitouch. Pour faire les modifications sur les images projetées, les intervenants se servent simplement de leurs doigts, et dans certains cas, à plusieurs sur un même écran. L’unique inconvénient que présente le dispositif est le fait d’être difficilement déplaçable.

Quant au TBI mobile, celui-ci constitue la meilleure option dans l’utilisation d’un écran interactif, surtout dans l’enseignement. Il est possible, dans cette version, de déplacer le capteur d’un tableau à un autre étant donné qu’il permet de rendre interactive la surface de projection. Il s’agit, par ailleurs, d’un dispositif qui a été conçu de façon à s’adapter à diverses surfaces. Le temps passé aux divers réglages avant son utilisation constitue le plus gros inconvénient du dispositif.

Quel TBI pour un établissement scolaire ?

Le choix d’un tableau interactif pour votre établissement scolaire dépend essentiellement de vos besoins. Si le dispositif est destiné à une utilisation en salle de conférence ou en salle informatique, optez pour le fixe. S’il est nécessaire de disposer d’un TBI rapidement et de le déplacer de classe en classe, vous pouvez opter pour un système mobile.

Ce type d’équipements peut être accompagné par différents accessoires : potence pour vidéoprojecteur, roulette pour les TBI fixes, systèmes de fixation… Pour les TBI mobiles, il vous sera nécessaire de choisir les capteurs suivant la taille de la surface de projection.

Related posts

Feu vert sur les études dédiées à l’environnement

Gagner la confiance de ses partenaires avec les démarches QSE

5 conseils pour tirer le meilleur parti de votre agence de référencement naturel

Leave a Comment