Economie et finances

Investissement immobilier, pourquoi les Français continuent d’y croire ?

Investissement immobilier, pourquoi les Français continuent d’y croire ?
Notez cet article

Même si le marché immobilier français se porte tant bien que mal, il demeure l’un des placements financiers les plus prisés des Français. Contrairement à leurs homologues Américains qui privilégient les placements à risque tels que les actions, les Français apprécient les rendements et la sécurité offerts par la pierre. Cela s’explique également par le fait que le rêve de millions de Français c’est devenir propriétaire immobilier. Malgré cette aspiration, il faut noter que très peu de Français devienne des investisseurs immobiliers. Les explications dans ce qui suit.

Une méconnaissance de la portée de l’investissement immobilier en France

Certes, les Français rêvent tous de devenir propriétaire immobilier unjour ou l’autre, et 56% des ménages en France ont réussi ce pari en devenant propriétaires du bien où ils habitent. Que ce soit un studio, un appartement ou une maison individuelle, être propriétaire est désormais accessible à tous. Leur volonté se résume uniquement à devenir propriétaire et non à optimiser un placement immobilier.

Les études ont même montrées que 17,5% d’entre eux ont les moyens d’acquérir une résidence secondaire. La conjoncture du marché ainsi que les offres de prêts octroyés par les établissements financiers, sans oublier les différentes taxes prélevées par l’Etat explique cette incapacité pour les propriétaires de devenir des investisseurs immobiliers.

En réalité, le gouvernement propose des aides fiscales aux investisseurs immobiliers afin de les inciter à investir. Cela concerne entre autres les programmes de défiscalisation tels que la loi Pinel, Malraux, Denormandie et bien d’autres encore. L’objectif de ces dispositifs c’est de favoriser le contexte pour que les investisseurs puissent investir dans l’achat de biens, qu’ils soient neufs ou anciens, afin de les mettre en location. Pour l’Etat, c’est l’une des manières permettant de palier au manque de logements qui sévissent dans les plus grandes agglomérations de l’Hexagone.

Malgré cet effort, il faut noter que peu de particuliers connaissent le fonctionnement de ces dispositifs. D’un côté, savoir les différents avantages que chaque dispositif dispose est de mise. D’un autre côté, il ne faut pas non plus oublier les risques qu’un placement immobilier puisse encourir.

L’immobilier, la principale source de revenus en France

Outre le fait d’apporter un dynamisme à un marché immobilier qui tend à se stagner, la mise en place de ces dispositifs de défiscalisation permet aussi à l’Etat de constituer une source de revenus. Les chiffres parlent d’eux-même. L’immobilier présente à lui seul 20% du PIB de même que le transport qui se voit d’être un secteur des plus rentables au cours de ces dernières années.

Un marché immobilier où l’on rencontre de plus en plus de jeunes

Comparer à ce qui s’est passé à deux ou trois décennies plutôt, le mâche immobilier en France attire de plus en plus de jeunes qui entrent à peine dans le milieu professionnel. Ces derniers osent franchir le pas en devenant acquéreur d’un bien. Cela s’explique par un bon salaire et de bonnes conditions d’emprunt avec une forte baisse du marché immobilier dans certaines régions. Pour en savoir plus vous pouvez cliquer sur ce lien.

De prime abord, ils rêvent de devenir propriétaire et non pas de devenir investisseur immobilier. Ce qui rebute souvent le maximum de personnes en matière de placement financier dans la pierre ; c’est certainement la durée à laquelle le bien puisse être généré des profits.

Related posts

Le champion suisse du nettoyage professionnel et de la maintenance

Dans quelle mesure la qualité d’impression impacte sur une banderole de publicité ?

Comment faire des économies sur l’assurance de sa voiture ?