Informatique et Internet

Gagner la confiance de ses partenaires avec les démarches QSE

Intégrer la gestion des indicateurs qualité, sécurité et environnement dans le système d’information n’est pas encore une pratique courante chez les entreprises. Comme il n’est pas toujours facile de mettre en place la certification, un grand nombre de professionnels préfèrent ignorer cette démarche au risque de perdre la confiance de ses clients, de ses salariés et de ses partenaires.

La gestion à l’aide d’un logiciel standard coûte cher

Une des raisons qui font hésiter les entreprises, en particulier les petites structures, à adopter les démarches QSE est le coût élevé de sa mise en œuvre. Ceci est valable aussi bien pour la gestion du système de management de qualité à l’aide des fichiers Excel que pour l’utilisation d’un logiciel de gestion standard.

À ceci s’ajoute le temps nécessaire pour la mise en place de la certification, lequel peut aller jusqu’à plusieurs mois. Ce n’est pas tout, l’exploitation des fichiers après l’obtention de la certification représente également une lourde tâche pour le responsable QSE, si on utilise le tableur Excel.

Au cas où l’entreprise opterait pour un logiciel de gestion, il lui faut ajouter d’autres modules pouvant gérer les indicateurs QSE, la revue des performances et les audits. Cependant, le développement de ces modules coûte très cher.

Pourquoi ne pas recourir à un logiciel dédié ?

L’utilisation d’un logiciel de gestion HSE permet d’alléger les tâches du responsable QSE et d’avoir plus de visibilité sur le pilotage des systèmes de management de qualité sécurité et environnement. Pouvant s’interfacer avec les applications métiers existantes, ce genre d’outil facilite le maintien et l’activation de la certification.

En effet, les logiciels dédiés génèrent des tableaux de bord en temps réel et prennent en charge le reporting. En plus de cela, ces solutions favorisent la collaboration entre les différents services étant donné que chaque responsable participe dans le processus de maintien de la certification.

Pour l’heure, il faut encore saisir les informations pour faire ressortir les statistiques et les indicateurs de performance, mais les éditeurs se penchent actuellement sur le développement d’outils plus sophistiqués. On pourrait disposer prochainement de logiciels permettant la remontée automatique des données et des applications mobiles pouvant gérer le système de management QSE.

Les entreprises ont alors intérêt à digitaliser leurs certifications si elles veulent gagner en performance pour le pilotage des activités. Cette démarche renforcera également la confiance que les partenaires leur accordent.

Related posts

Qu’est-ce que le référencement de site web ?

5 atouts du logiciel de gestion de magasin pour un commerce

Le tableau blanc interactif