Divertissement

Des conseils pour préparer l’ouverture de la chasse au petit gibier

Des conseils pour préparer l’ouverture de la chasse au petit gibier
Notez cet article

Vous êtes un inconditionnel de la chasse à la perdrix rouge, à la caille des blés ou au lièvre, et attendez l’ouverture de la chasse au petit gibier avec impatience ? Découvrez ces astuces pour bien vous préparer et ainsi vivre une saison exceptionnelle.

Dérouiller son arme et se préparer physiquement

Pour bien préparer l’ouverture de la chasse au petit gibier, il est important de remettre son arme en service après plusieurs mois d’inactivité. Il est conseillé de dégraisser le mécanisme et de nettoyer le canon à l’aide d’un chiffon enduit d’huile de lin. Huiler la crosse et nourrir les bois est aussi un geste à faire, ne serait-ce que pour éviter l’agression de l’humidité. Naturellement, il ne faut pas négliger la préparation des munitions et de faire l’inventaire de son stock afin d’éliminer les cartouches défectueuses.

Si chaque type de chasse a ses spécificités, tous sont des épreuves sportives. Il convient donc de bien se préparer physiquement avant le début de la saison pour pouvoir chasser plus longtemps et ne pas se retrouver trop fatigué, voire malade après. Une visite médicale de contrôle peut être utile afin de vérifier la vue, l’audition et la fonction cardiaque.

Remettre son chien en forme et préparer l’équipement adéquat

Comme un sportif, un chien de chasse a également besoin de préparation pour partir à la chasse au petit gibier. Un passage chez le vétérinaire n’est donc pas superflu, notamment pour mettre à jour les vaccins et les traitements contre les tiques qui pullulent dans le bois. Cette visite pourra aussi permettre de diagnostiquer d’éventuels problèmes articulaires.

Quant à la tenue vestimentaire, le chasseur doit en adapter les éléments au climat de la région où il va chasser. Un pantalon léger renforcé facilitera la marche tout en protégeant les jambes des ronces. Pour une meilleure évacuation de la transpiration et pour être plus à l’aise, il vaut mieux prévoir des t-shirts ou des chemises en polyester qui ont l’avantage de « respirer ». On peut également ajouter un gilet pourvu d’un carnier pour mettre ses munitions, son permis de chasser et le gibier.

Et pour se protéger du soleil et se dissimuler le visage, un chapeau ou une casquette fera l’affaire. Un filet de camouflage, de préférence léger et peu encombrant, est aussi recommandé pour les sites fréquentés par des oiseaux. Enfin, il ne faut pas oublier les chaussures qui doivent être résistantes tout en étant confortables.

Related posts

Partir pour une colonie de vacances 17 ans

Acheter sa robe de mariée en ligne : une nouvelle tendance

L’avenir de la vente de l’e-cigarette