Non classé

Comment faire des économies de chauffage et stoker son bois sec

Comment faire des économies de chauffage et stoker son bois sec
Notez cet article

La facture de chauffage influe sur le budget de chaque famille. Il est donc utile de la réduire. Voici quelques astuces qui vous aideront dans cette perspective.

Comment réaliser des économies sur son chauffage ?

Fermez vos cheminées

Un foyer ouvert émet une quantité importante de chaleur. Il n’assure pas un rendement énergétique performant. Pour des résultats notables, l’une des solutions est de s’équiper d’un foyer labellisé « flamme verte ». Ce dispositif limite les émissions de chaleur et assure une bonne performance énergétique avec un meilleur rendement.

Modernisez vos installations de chauffage au bois

Un vieux poêle ou un chauffage de modèle ancien émet d’importantes particules nocives. Pour pallier cela, les professionnels conseillent de miser sur les équipements de nouvelle génération. Ils sont souvent conçus pour réduire les émissions de CO2 et limiter les rejets de particules.

Brûlez toujours du bois sec

Brûler du bois humide est polluant en plus d’être inefficace. La solution est de sécher votre bois durant 15 à 24 mois. En général, les fabricants commercialisent du bois de chauffage dont le taux d’humidité dépasse les 20 %. Il est plus judicieux d’opter pour du bois labellisé, performant et sans risques pour la santé.

Entretenez votre équipement

Un entretien régulier de votre équipement est recommandé. D’ailleurs, cette mesure est obligatoire au moins une fois par an. Pour un rendu de qualité, il est nécessaire de faire appel à des ramoneurs qualifiés.

Le stockage du bois

Les raisons

Le premier objectif du stockage du bois de cheminée est d’avoir une qualité optimale de chauffage et ce, quel que soit le système utilisé (poêle, chaudière ou cheminée). Le pouvoir calorifique de votre bois dépend en grande partie de son taux d’humidité. Cependant, il faut veiller à ce que le pouvoir calorifique ne soit pas trop élevé. Si c’est le cas, le feu mettra du temps à s’allumer, ce qui nécessitera une consommation plus importante de bois.

Type de bois et temps de conservation

Le printemps est la période indiquée pour se réapprovisionner en bois. Selon la surface de chauffe et la consommation, la quantité doit s’adapter au support de chauffe. Dans tous les cas, il est important de respecter un temps de séchage minimal avant de se procurer du bois coupé. Pour un séchage complet, deux années sont nécessaires. Dans le cas où le bois est humide lors de l’achat, laissez-le quelques mois à l’air libre, puis stockez-le dans un endroit sec.

Propriétés du bois sec

Résultat de recherche d'images pour "bois de chauffage"Une bonne combustion est possible à partir d’un taux d’humidité de moins 20 %. . Le bois sec est plus léger, présente de larges fentes et est craquelé aux extrémités. Lors de la combustion, il ne suinte pas et les flammes sont bleutées.

Pour vérifier que votre bois est suffisamment sec, voici quelques tests à faire :

  • test au liquide vaisselle : si le liquide mousse ou présente des bulles alors le bois est sec ;
  • test d’impact : ce procédé consiste à frapper deux bûches l’une contre l’autre. Si celles-ci sont sèches, elles émettent un bruit de résonance importante ;test visuel : à l’œil nu un bois sec doit être propre, fissuré aux extrémités et ne contient ni de moisissures ni de champignons.

Mode de stockage

Le choix du lieu est très important. Si vous n’avez pas d’endroit spécifique, vous pouvez vous servir d’une bâche hermétique. Séparez les bois tendres et ceux qui ont un fort pouvoir calorifique. Ne mettez pas votre bois au contact de la terre, car il risque de se décomposer. Utilisez une palette pour empiler votre bois sec et placez-le à 10 cm du mur afin que l’air puisse circuler.

Related posts

Choisir ses lacets : une étape essentielle

Faire le bon choix en matière de serrurier

Bien choisir son matériel électrique

Leave a Comment